AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Ienzo Suiji [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Suiji Ienzo
Epéiste
Suiji Ienzo

Messages : 4
Date d'inscription : 12/06/2009
Age : 26
Localisation : Hum ... Derriere toi ...

Carte d'Identité.
PV:
Ienzo Suiji [Terminé] Left_bar_bleue10/10Ienzo Suiji [Terminé] Empty_bar_bleue  (10/10)
MP:
Ienzo Suiji [Terminé] Left_bar_bleue10/10Ienzo Suiji [Terminé] Empty_bar_bleue  (10/10)
Exp:
Ienzo Suiji [Terminé] Left_bar_bleue0/0Ienzo Suiji [Terminé] Empty_bar_bleue  (0/0)

Ienzo Suiji [Terminé] Empty
MessageSujet: Ienzo Suiji [Terminé]   Ienzo Suiji [Terminé] EmptySam 13 Juin - 18:38

Nom : Suiji

Prénom : Ienzo

Âge : 25 ans

Continent d'Origine: Undista

Groupe : Undistien

Rang : Épéiste

Caractéristiques physiques : Ienzo est une de ces personnes qu'on est sur d'avoir déjà vu quelque part, mais dont on n'arrive jamais à se remémorer où on l'a vu ni quel est son nom . La premiére chose qu'on remarque en ragrdant son visage, c'est certainement sa paire de pupilles jaune sombre, semblables à celles des loups, qui lui ont d'ailleurs valu pendant un temps le surnom de «Wolf» . Comme les gens d'Undista n'ont pas cette particularité, on suppose qu'il doit avoir des origines Telluristiennes . Ses cheveux sont bleu/gris sombre, comme une grande partie de ceux qui proviennent d'Undista, coupés courts, dépassant à peine les oreilles derrière, une longue mèche de cheveux lui couvre la moitié haute du visage, laissant juste voir la moitié de ses yeux . Pour ce qui est de son corps, ou tout du moins ce qu'il en reste, il est plutôt bien fait (environ 1m85 pour 68 kilos), si on exclus bien sur les nombreuses cicatrices et balafres en tout genres qui recouvrent son corps entier, plus ou moins profondes pour la plupart, et si on oublie aussi les petits morceaux de fer qu'il a d'incrustés dans le bras gauche, ou encore la sorte de petite grille de métal qu'on lui à rivé sur la poitrine, juste au niveau du cœur . N'importe qui de censé pourrait dire que cet homme est passé par une chambre de torture en le voyant torse nu .

Pour ce qui est des vêtement, Ienzo ne fait pas partis de ceux qu'on appelles les "discrets" . Il porte en permanence sur ses épaules un vieux manteau noir d'officier de la garde Undistienne, un peu déchiré en bas . Deux épaulières de métal le lui garde sur les épaules et l'empêche de tomber de son dos . Il a à son cou un collier et un pendentif représentant trois triangles équilatéral s'entrecroisant, et en formant un quatrième au centre . En dessous de ça, Ienzo porte une chemise sans manches et à nombreuses poches sur le torse où le jeune homme entrepose un jeu de carte complet, des cigarettes, une carte, ... Son bras gauche est enveloppé dans un grand morceau de tissu noir, maintenu par une armure légère qui lui recouvre le bras entier . Son bras droit est entièrement nu, à l'exception de son biceps où est lié un bandeau noir et de sa main, qui est couverte par un gant . Une grande ceinture le coupe en deux juste au niveau du bassin, et à deux sabres accrochés à elles, chacun des deux coté du chasseur de prime . Pour le bas, Ienzo porte un short vert sombre qui lui arrive au niveau des genoux . Qu'il vente, qu'il pleuve ou qu'il neige, Ienzo à toujours ses tongs rivées aux pieds, lui donnant un peu un air de touriste .



Caractéristiques Mentales : Deux mots suffiraient à définir parfaitement Ienzo, le premier étant "bizarre" . Bon, puisque je suis sur que ça ne vas pas suffire, je vais devoir développer un peu, j'imagine . Fort bien, je continue : bien que silencieux et très secret en ce qui concerne son passé, il fait preuve d'un calme à toute épreuve et en toutes circonstances, se contentant d'afficher la plupart du temps un petit sourire satisfait et un regard vague . Mais bien que se calme semble totalement imperturbable, le jeune homme ne manque jamais l'occasion de faire le mariole pour amuser la galerie, le rendant la plupart du temps ridicule, dés que l'occasion à le malheur de se présenter . Il n'aime pas se battre et fuit dés qu'il en à l'occasion dans les combats où il ne sent pas vraiment impliqués, à moins bien sur qu'il se trouve face à un adversaire de valeur ou qu'une jolie jeune fille le lui demande . Quoi qu'il en soit, il s'arrange dans chacun de ses combats pour ne pas tuer son adversaire, généralement en le frappant avec le plat de sa lame .
Son calme naturel se trouve aussi brisé par la colère, ce qui arrive assez rarement certes, mais toujours pour trois seules et uniques causes :

- La première se trouve être son sens parfois exagéré de la chevalerie et de son honneur de gentleman . En effet, Ienzo tient par dessus tout à son titre de "gentleman", et déteste donc qu'on fasse le moindre mal, même le plus petit au sexe opposé . (A noter : le sens de gentleman est légèrement différent de celui que Ienzo à développé ; Il garde toute les notion de chevalerie et le reste, mais il y a ajouté le fait d'être un véritable coureur de jupons, d'un voyeur invétéré, et occasionnellement d'un pervers ...)
- La seconde raison de sa colère peut être provoquée par une chose qu'il n'arrive vraiment pas à tolérer, c'est à dire les traitres et les lâches ( bien que dans sa jeunesse il ait occasionnellement endossé ce rôle ...)
- Le troisième et dernière raison se trouve être l'injustice . Bien qu'étant lui-même un hors-la-loi, il à développé au fil des année un grand sens de la justice (enfin de SA justice) . Pour faire court, il déteste qu'on s'en prenne à quelqu'un sans aucune raison ou aux faibles .

Pour finir, le second mot qui le définirait serait "tête brulée" . La mort ne l'effraie pas plus que ça . Il n'a de cesse à se mêler de choses qui ne le regarde pas, et fait toujours preuve d'une obstination toujours inébranlable tant qu'il n'a pas obtenu ce qu'il escomptait . Certains diraient qu'il est fou, d'autres dirait qu'il est un véritable génie, bien que ces deux dires soient aussi juste l'un que l'autre . Depuis les événements qu'il à vécu lorsqu'il faisait encore partit de l'armée de son monde, il à un gros problème avec l'autorité . Dernière chose : Ienzo est une personne très pudique (il faut dire que les cicatrices qu'il cache sous ses vêtements on tendance à faire fuir les gens)



Aime : Ienzo aime un tas de chose, mais si il fallait en retenir une seule, ce serait certainement sa passion pour la cuisine . Il s'exerce à cet art depuis qu'il est tout jeune, et à même travaillé dans le restaurant de son "grand-père", dans les faubourgs de Serpilaw . Cette passion à été remplacée récement par une autre, la sieste . Ienzo à pris la fâcheuse habitude de s'endormir un peu partout et n'importe quand, toujours assis en tailleur, les bras croisés, ses deux sabres bloqués entre ses bras . C'est un grand fan de musique, de Jazz notament, mais il sait aussi jouer de quelques instruments, comme le piano ou le violon . Ienzo est aussi un grand amateur de combat, surtout face aux monstres .


Aime pas : Ayant été un cuisinier pur et dur, on pourrait penser que la chose qu'il déteste le plus soit avant tout la nourriture chimique et les fast-food . Bien que ce soit un peu vrai, ce sont d'autres choses qui le mettent hors de lui, la première étant qu'une personne gaspille de la nourriture . Ça peut paraitre un peu idiot, mais ayant personnellement connu la faim, il sait de quoi il parle . Outre ce petit détail, trois autres choses l'insuporte au plus haut point : les lâches, les vantards et les les mioches insolents ...


Arme : Hanagumori-Shîsui
Ienzo possède deux sabres de combats, comme tout bons épéistes . Le premier d'entre eux est la seule arme que Ienzo à forgé dans sa vie . Il l'a appelé "Hanagumori ", ou "brume printanière". Sa lame est blanche et mesure environ quatre vingts centimètres et fait cinq centimètres de largeur, pour un seul d'épaisseur pour le coté non tranchant de la lame . La garde de l'arme à pour motif un cercle blanc . Le manche est de la même couleur, comme son fourreau . N'ayant qu'un seul tranchant, ce sabre possède une plus grande solidité (le dos de la lame est large) pour une masse plus faible, ce qui en fait l'arme idéale pour les coups rapides . Contrairement aux épées standart, on peut poser la main sur le dos de la lame, ce qui permet d'exercer une pression supplémentaire dans certains cas (blocage de la lame de l'adversaire par exemple, ou simplement pour les parades). C'est l'arme que Ienzo utilise le plus souvent au combat . Il la porte du coté gauche de sa ceinture .

Sont second sabre est une lame beaucoup moins commune que la première . Elle est connue sous le nom tristement célèbre de "Shîsui", ou "l'eau automnale" . On dit que ce sabre à été maudit après qu'un des anciens possesseur de cette arme ait tranché en deux une montagne sacrée d'un seul coup de sa lame . Depuis lors, elle apporterait la mort de tout ceux qui l'utilise, mais ce n'est qu'une légende . Sa lame est similaire à celle du premier sabre, à ceci prés que sa longueur est d'un mètre vingt . Sa lame noire est parcourue d'un motif jaune sombre d'ondulations irrégulières sur sa ligne de trempe . Sa garde est en forme de fleur et est fait en bronze et son manche est noir . Son fourreau lui aussi est noir, mais deux ligne d'or le parcours horizontalement . C'est une pièce d'une rareté exceptionnelle et d'une valeur inestimable . C'est l'arme que Ienzo porte du coté droit de sa ceinture . Il ne l'utilise quasiment jamais en combat . On dit qu'il aurait abattu d'un coup de lame et en plein vol un gigantesque dragon avec cette arme .


- 3 Points forts : Intelligence, esprit et défense
- 1 Point faible : PM


Dernière édition par Suiji Ienzo le Dim 14 Juin - 0:22, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suiji Ienzo
Epéiste
Suiji Ienzo

Messages : 4
Date d'inscription : 12/06/2009
Age : 26
Localisation : Hum ... Derriere toi ...

Carte d'Identité.
PV:
Ienzo Suiji [Terminé] Left_bar_bleue10/10Ienzo Suiji [Terminé] Empty_bar_bleue  (10/10)
MP:
Ienzo Suiji [Terminé] Left_bar_bleue10/10Ienzo Suiji [Terminé] Empty_bar_bleue  (10/10)
Exp:
Ienzo Suiji [Terminé] Left_bar_bleue0/0Ienzo Suiji [Terminé] Empty_bar_bleue  (0/0)

Ienzo Suiji [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Ienzo Suiji [Terminé]   Ienzo Suiji [Terminé] EmptySam 13 Juin - 20:43

Histoire : Vous savez, Ienzo est une des rares personnes qui arrivent à combiner le don de s’attirer les pires situations sans qu’il n’ait rien demander auparavant et la pire malchance qui puisse exister . Il doit même être le seul . Enfin bref, l’enfance de Ienzo n’est pas vraiment extraordinaire . Orphelins de naissance, il fut envoyé dans un orphelinat miteux, vous savez, ce genre d’endroit où atterrissent les mômes de puissant déchus et des pauvres aspirants à la puissance . C’était un petit bâtiment, dans une petite ville proche de Serpillaw, à Undistia . Enfin, un bâtiment, le terme prison serait plus exact pour Ienzo . Enfant agité, perturbateur, intelligent et pourtant flemmard à l’école, Ienzo était souvent punis et isolé dans la cave de l’orphelinat, là où on envoyait les fortes têtes . Il s’enfuit vers ses sept, dés que ses jambes furent assez fortes pour lui permettre de s’enfuir le plus loin possible . C’est ainsi qu’on le retrouvât quelques temps plus tard, à bout de souffle, gisant inconscient dans une des rues de Serpillaw, à bout de force .

Il fut recueillis par un vieil homme un peu gâteux, nommé Reddas . Au départ, Ienzo se méfiât de lui et fuguât une nouvelle fois, et fut une nouvelle fois recueillis par le vieil homme quelques jours plus tard, après avoir une nouvelle fois perdu connaissance à cause de la faim . Cette fois-ci, le jeune garçon écoutât la raison qui l’avait poussé à lui sauver la vie . D’après Reddas, Ienzo ressemblait étrangement à son fils, qui était décédé sous ses yeux durant un combat, quelques années auparavant . Le garçon, n’ayant nulle part d’autre où aller, décidât donc d’accepter l’hospitalité du vieillard et de rester à ses cotés . Après plusieurs jours passé à ses cotés, Ienzo appris que son bienfaiteur était un célèbre maitre d’arme au service du royaume et du roi, aujourd’hui à la retraite, mais qui avait ouvert un restaurant après en avoir eu finit après la vit de soldat .

Un an plus tard, Reddas décidât de retirer Ienzo de l’école quelques temps après qu‘il l’y ai inscris, malheureusement pour lui, le sale gamin n'avait aucun talent (ou plutôt vouait un désintérêt total) pour l‘école et décidât donc de le faire directement travailler dans son restaurant . La vie de Ienzo allait prendre un tournant qui allait le suivre jusqu’à la fin de sa vie . La vitesse et la dextérité dont le garçon faisait preuve en cuisine ne tardât pas à attirer l’attention de l’ancien maitre d’arme, qui décidât de lui apprendre la maitrise des armes . Le vieil homme ne réussit pas à faire rentrer dans son petit crâne de piaf les bases de la magie . Ce fut en dernier que son pauvre tuteur tentât de lui apprendre les rudiments du combat au corps à corps, désespérée d'avoir un «petit-fils» aussi feignant que démotivé . Bien qu'il ne fut pas encore doué d'une force considérable, la théorie que Reddas avait élaborait lorsqu‘il voyait le garçon cuisiner se confirmât, dés la toute première leçon sur le combat, il fit preuve d’excellents reflex et d’une rare dextérité dans ses mouvements, du moins pour quelqu'un de son âge . Le vieillard avait enfin trouvée quelque chose en quoi le sale gamin était doué ...

Ce n’est que bien des années plus tard que cette histoire se poursuit . Ienzo a à présent seize ans et voilât deux ans qu’il était rentré dans l’armée Undistienne, après la mort de Reddas . Ayant acquis une grande force et un grand talent dans le maniement des armes grâce aux entrainement que lui avait fait subir le défunt vieillard, Ienzo n’eu de cesse que de monter en grade durant ses année passée les armes à la main . Il venait à peine d’être nommé Capitaine, après avoir vaincu un dangereux criminel et avoir stoppé toute sa bande . Mais les ennuis n’allaient faire que commencer pour le jeune homme … Bénéficiant d’un statut de héros auprès du peuple, les dirigeants de l’état et de l’armée ne tardèrent pas à comprendre que l’influence que Ienzo pouvait avoir à la fois sur les autres soldats et sur le peuple, et commencèrent à imaginer un plan pour l’évincer de ce titre dont il jouissait et pour se débarrasser de ce gêneur …

Ce fut un petit groupe d’indépendantiste qui passât à l’action en premier . Il réussirent le tour de force et réussirent à assassiner un membre de la famille royale de l‘époque . Ils mirent tout ça sur le dos de l‘infortuné Capitaine, l’accusant d’avoir fomenté un coup d’état . Quelques jours plus tard, il fut jugé pour un crime qu’il n’avait pas commis, et, après quelques manipulations et pots des vins, il fut finalement condamné à mort en à peine une heure …

Le jour même, l’annonce de sa mort se rependit comme une trainée de poudre aux oreilles du peuple, qui crachat sur la mémoire de leur ancien héros, qu’il traitait de tous les noms à présent . Ce fut aussi en ce jour qu’un prisonnier aux yeux jaunes fut mit au secret dans une cage suspendus au milieux du vide, dans une prison souterraine installée dans les ruines d’une cité antique non loin de Aquropale . Il restat dans ce sinistre endroit neuf longues années, amoindris par la faim, apprenant les nouvelles de l’extérieur par les indiscrétions des gardes, blessé par les tortures qu’on lui infligeaient pendant les interrogatoires . Neuf longues années .

Jusqu’au jour où, après que Ienzo ait reçu sa maigre ration de nourriture, il se passât passé quelques chose d’anormal, une sorte de disfonctionnement au niveau de la suspension de la cage, qui la fit tomber dans un gouffre d’une cinquantaine de mètres de haut . Ienzo se tirât indemne de cette chute, protégés par les barreaux qui le détenaient, et qui s’étaient brisés à l’atterrissage . Perdu dans un dédalle de couloir, le prisonnier errât de longues heures dans les sous-sols de la prison, qui semblait avoir servit de vielle mine aujourd’hui abandonnées, et finit par échanger ses habits de prisonniers avec les habits d’un guerrier, enfin, du cadavre d‘un guerrier tout du moins . Il en sortit finalement par un fleuve souterrain, qui faisaient apparemment office d’égouts, et fut portés au gré du courant vers sa liberté …

Son corps fut retrouvé à la dérive quelques jours plus tard par des pécheurs Fulméniens, qui le ramenèrent à terre avec eux et le soignèrent, le nourrirent et l’hébergèrent le temps que l’ancien soldat reprenne des forces … Aujourd’hui, ça fait bientôt un an que Ienzo oeuvre pour Fulmeni en tant que chasseur de prime, sans avoir vraiment de but dans la vie, à par peut-être celui de coller sa lame entre les deux yeux de ceux qui l’ont envoyé en prison …



Test rp : Une journée qui était pourtant bien partie et qui semblait si belle … Et voila qu’à présent, il s’était retrouvé devant un des pires chasseurs de primes d‘Undista : Edward Bennet . Ienzo avait quitté le restaurant où il déjeunait tranquillement dés qu’il l’aperçu, d’un pas lent et nerveux, puis s’était mis à courir comme un dératé quelques secondes plus tard . Seule chose réconfortante pour le fuyard : son poursuivant semblait être plutôt lent à la détente et ne semblait pas l’avoir reconnu . Mais cela n’allait pas durer, Ienzo le savais bien, et il avait raison : à peine avait-il parcourut qu’un violent coup de feu avait retentit . Le squelette se cru mort pendant quelques secondes, continuant néanmoins à fuir, mais fut sortit de cette pensée morbide par le cri d’une foule horrifié, scandant la mort d’une jeune femme .

Ienzo ne sut ni pourquoi les balles ne l’avait pas touché, ni pourquoi cette fille s’était interposée entre lui et le chasseur de prime . Un gros coup de chance probablement (pour lui, pas pour la blessée) . A présent une grande rue, toujours fuyant à toute jambe, le fuyard jetât un œil derrière lui, et ne fut que très légèrement étonné de voir Edward lui courir après . C’est alors qu’il eu une idée pour se débarrasser de son poursuivant, et hurlât bien fort :


"Au meurtre ! A l’assassin ! A moi ! Appelez la garde ! Un pirate vient de buter une femme et il s’en prend à moi maintenant ! Il veut ma peau !"

Mais en tout cas, le stratagème, aussi grossier soit-il, avait marché : la foule s’était entassée autour d’Edward et lui bloquais à présent la passage, bien que ce dernier se soit débattus comme un lion . Ienzo ralentit un peu la cadence et regardât son poursuivant bloqué, puis fit un signe de la main, comme pour le saluer, accompagné de son rire glacial .

Mais la joie ne fut que de courte durée . Pendant qu’il regardait en arrière, un passant aussi baraqué qu’une armoire à glace s’était mis juste devant Ienzo et l’avais écrasé au sol, aidé par un ou deux autres passant . Puis le jeune chasseur de prime s’avançât vers l’infortuné fuyard gisant à terre, avec un semblant de petit sourire satisfait . Ienzo était hors de lui . Il réussi à se dégager les bras et à dégainer son sabre, Shîsui, infligeant une blessure assez sévère au niveau des jambes pour les hommes qui le retenait à terre . Il se relevât et épousât un peu ses vêtements, l’air de rien . La foule s’était écarté autour de lui, apparemment apeuré par la face de squelette de Brook . Il entendit même être prononcé dans le brouhaha le mot «démon» . Le guerrier se tournât vers celui qui l’avait coursé pendant une bonne dizaine de minute . Il dégainât son deuxième sabre . Si il voulait fuir, il faudrait qu‘il soit libre de ses mouvements et que personne ne le gène . Ienzo se mit à genoux et commençât à se concentrer . Il rengainât à moitié ses deux arme et les croisât, ainsi que ses bras, juste devant lui . Bien que la foule autour des deux hommes faisait beaucoup de bruit, un grand silence régnait dans le mental de Ienzo . Le temps se mit comme à ralentir pour lui .


"Technique à deux sabres ..."

Il bougeât légèrement et là, soudain, une sorte de grand flash l’englobât, lui et son adversaire, sans que ce dernier puisse bouger . Tout le monde restat figé pendant le quart de seconde que ce flash durât . La lumière se dissipât finalement . Ienzo avait changé de position et avait décroisés ses sabres, toujours accroupit . Il commençât doucement à les rengainés .

"Rashômon."

Ienzo se relevât doucement et rengainât ses deux sabres . Les murs des maisons alentours se mirent à trembler, puis deux grandes entailles s’ouvrirent sur ces maisons, projetant quelques débris en l’air . C’était la panique dans la rue . Même le chasseur de prime semblait horrifié . Ienzo avait bien fait attention de ne toucher personne durant les deux attaques . Lui, il avait profité de la confusion pour s‘enfuir en courant comme un dératé . Apparemment, il n‘était pas allé assez loin pour qu‘on lui foute la paix …

Code : Orage


Dernière édition par Suiji Ienzo le Dim 14 Juin - 0:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryn Ilyna
Guerrière
Aryn Ilyna

Messages : 147
Date d'inscription : 29/11/2008
Age : 29

Carte d'Identité.
PV:
Ienzo Suiji [Terminé] Left_bar_bleue200/200Ienzo Suiji [Terminé] Empty_bar_bleue  (200/200)
MP:
Ienzo Suiji [Terminé] Left_bar_bleue0/0Ienzo Suiji [Terminé] Empty_bar_bleue  (0/0)
Exp:
Ienzo Suiji [Terminé] Left_bar_bleue0/25Ienzo Suiji [Terminé] Empty_bar_bleue  (0/25)

Ienzo Suiji [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Ienzo Suiji [Terminé]   Ienzo Suiji [Terminé] EmptySam 13 Juin - 23:04

Bon bah écoute, pour l'instant ça va très bien, à part deux trois petite choses. Tout d'abord, il n'ya pas de campagne à Undita, c'est un continent exclusivement fait de glace et les villes sont sous-terraines, ensuite, le groupe c'est Undistiens, même si tu es "banni" et pour finir, il faut que tu mettes ton nom de famille dans ton pseudo.
Je crois que c'est tout, préviens-moi par MP quand tu auras fait ton test RP, je te répondrais dans la soirée qui suis si tu le fait avant le 17, sinon, je répondrai le 24 dans l'aprem. Voilàààà !
En tout cas, bienvenue à toi !!! Et surtout : ENJOY !

EDIT : Je valide la fiche ! A bientôt sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destiny.creerforum.com
Contenu sponsorisé




Ienzo Suiji [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Ienzo Suiji [Terminé]   Ienzo Suiji [Terminé] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ienzo Suiji [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» La justice de Raphael [Terminé]
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Le reflet du passé [Terminé]
» Ashelia D. Nargan, l'absinthe de l'homme [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destinée... :: Le Règlement :: Cartes d'Identité. :: Validées.-
Sauter vers: